Économie

Emploi : M. Sekkouri pour une promotion des femmes au sein des entreprises

Dpress

Le ministre de l’Inclusion économique, de la Petite entreprise, de l’Emploi et des Compétences, Younes Sekkouri, a appelé, jeudi à Rabat, au maintien de la promotion des femmes au sein des entreprises et à l’amélioration de leurs situations.

S’exprimant lors d’une rencontre organisée par la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM) et la Société financière internationale (IFC), sous le thème « S’engager pour renforcer l’emploi des femmes dans le secteur privé », M. Sekkouri a insisté sur la parité dans le marché du travail, considérée comme un facteur clé de développement économique.

Il a, en outre, mis en avant l’importance de cette rencontre qui se veut une occasion pour pouvoir recueillir les témoignages d’une dizaine d’entreprises nationales, de droit marocain, qui ont favorisé le travail de la femme et qui ont mis en place des procédures et des processus spéciaux sur le sujet.

Il s’agit en l’occurrence de la représentation de la femme dans les comités de direction et dans les conseils d’administration, a indiqué le ministre, soulignant que ce sont des mesures qui visent à offrir un environnement favorable au travail de la femme et à son émancipation professionnelle.

Il a, dans ce sens, réitéré l’engagement de son Département pour l’amélioration de ce chantier, jetant la lumière, à cet égard, sur le trophée de l’égalité professionnelle entre hommes et femmes, à sa septième édition aujourd’hui, qui est considéré comme une initiative importante pour la sensibilisation mais surtout pour la reconnaissance des actions qualitatives de ces femmes dans les comités de pilotage.

De son côté Xavier Reille, directeur de l’IFC pour le Maghreb et Djibouti, s’est dit fier pour sa participation à cet événement qui vise à promouvoir l’activité économique des femmes au Maroc, rappelant le taux de participation de la femme à l’économie nationale estimé « faible » et qui est considéré comme un manque à gagner.

Selon lui, la participation féminine au marché du travail contribuera pleinement à la croissance économique du Royaume et à l’amélioration des performances des entreprises marocaines.

M. Reille s’est également réjoui du partenariat conclu entre son institution et la CGEM en faveur de 70 entreprises, engagées à faire des actions concrètes, pour améliorer la participation des femmes à l’économie du pays, faisant savoir que le but est de réussir le défi de promouvoir une croissance inclusive.

Cette rencontre, tenue dans le cadre de la plateforme « #Morocco4Diversity », mise en place conjointement par la CGEM et l’IFC pour promouvoir la parité en entreprise via des actions concrètes, a pour but de créer une nouvelle plateforme public-privée pour la promotion de l’employabilité des femmes au Royaume.

Au programme de cet événement, plusieurs ateliers autour de différentes thématiques, notamment le renforcement de l’emploi des femmes pour le développement économique, ainsi que les mécanismes d’inclusion et de promotion des talents féminins.

En marge de cette rencontre, les participants ont assisté à une exposition sous le thème « Femmes d’exception, mobilisées pour que l’exception devienne la règle ».

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page