Politiques

La performance inédite des candidatures marocaines en 2023 traduit la crédibilité dont jouit la Très Haute Vision de SM le Roi pour un multilatéralisme solidaire, pragmatique et agissant

Dpress

Le Royaume du Maroc a enregistré, en 2023, un taux de réussite de 100% de ses candidatures aux postes vacants au sein des Organisations internationales et régionales. Ce bilan exemplaire, qui s’inscrit dans le cadre d’une dynamique inédite des candidatures marocaines, témoigne du respect, de la crédibilité et de la confiance qu’inspire la Haute Vision de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, pour un multilatéralisme solidaire et pragmatique au sein de la Communauté internationale, dans le contexte d’importants défis mondiaux.

Le Royaume du Maroc a consolidé ainsi, en 2023, sa présence au sein des Organisations internationales et régionales, à travers l’aboutissement de 46 candidatures marocaines aux différents postes vacants au sein de ces Organisations, à l’issue d’intenses campagnes électorales menées par le Ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger.

Les réussites électorales du Royaume s’inscrivent dans le cadre d’une approche proactive, rationnelle et tournée vers les résultats à la gestion des candidatures marocaines, qui répond aux priorités de la diplomatie marocaine telles que définies par les Hautes Orientations de SM le Roi Mohammed VI, que Dieu L’assiste, souligne un communiqué du ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l’Étranger.

La diversité des postes auquel le Maroc a accédé tout au long de l’année 2023, au sein de 30 Organisations internationales et régionales différentes, reflète la confiance que place la communauté internationale en son expertise, son expérience et ses compétences, ajoute la même source.

Au niveau politique, le Maroc a pu accéder à des postes-phares au sein de l’ONU et des autres Organisations internationales, dont celui de la Vice-Présidence de la 78-ème session de l’Assemblée Générale de l’ONU. En outre, le Maroc a accédé à d’importants postes de responsabilité au sein de ses Organisations régionales d’appartenance, en particulier au sein de la Ligue des États Arabes, de l’Organisation de la Coopération Islamique et de la Francophonie.

Dans le domaine du désarmement, le Royaume fût reconduit à la tête d’organes décisionnels liés à l’Initiative Globale de Lutte contre le Terrorisme Nucléaire et à l’Initiative pour la Création d’un Environnement Propice au Désarmement Nucléaire (CEND).

Dans le domaine des droits de l’Homme, relève le communiqué, le Royaume a pu accéder pour la première fois au poste de membre du Comité sur l’Élimination de la Discrimination Raciale (CERD), tout en assurant sa réélection au sein du Comité des Droits des Travailleurs Migrants (CMW) et au Comité Consultatif du Conseil des Droits de l’Homme.

Dans les domaines touchant au développement économique, le Royaume a été élu membre des conseils exécutifs de plusieurs Organisations spécialisées, notamment ceux de l’Organisation Maritime Internationale, du Programme Alimentaire Mondial et d’ONU Habitat. Il a également été élu à de nombreux organes consultatifs au sein de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI), l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI), la Conférence des Nations Unies pour le Commerce et le Développement (CNUCED), l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC).

Dans le domaine culturel, le Maroc a été désigné comme membre de plusieurs organes consultatifs l’Organisation des Nations Unies pour l’Éducation, la Science, et la Culture (UNESCO).

Au niveau social, note le communiqué, le Royaume a été élu à plusieurs postes au sein de la Commission de la Prévention du Crime et de la Justice Pénale, de la Commission des Stupéfiants, et de l’Organe Internationale de Contrôle des Stupéfiants.

Dans le domaine des sports, le Royaume a été élu à des postes de responsabilité au sein plusieurs instances sportives internationales et régionales, en particulier africaines.

Conformément aux Hautes Orientations Royales, énoncées dans le Message Royal à la Première Conférence des Ambassadeurs de Sa Majesté le Roi, “de renforcer la performance de la diplomatie nationale et, partant, de conforter la position du Royaume en tant que membre agissant et responsable de la communauté internationale”, la diplomatie marocaine restera pleinement engagée dans la dynamique du renforcement de la présence du Maroc dans le système multilatéral, souligne le communiqué.

L’ensemble de l’appareil diplomatique marocain, en coordination avec les Départements concernés, restera mobilisé pour le rayonnement de l’action du Maroc en faveur du renforcement du multilatéralisme pour faire face aux grands défis mondiaux, à travers le déploiement optimal des compétences marocaines au sein des Organisations internationales et régionales.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page